Vendredi rock!

Trois bonnes sorties/annonces punk/rock venant d’Europe dans les derniers jours

a0191509652_16De Bristol, le groupe Heavy Lungs qui fut révélé par le brûlot rock de Idles l’an dernier Danny Nedelko vient de sortir un nouvel EP Straight to CD avec entre autre leur réponse à Idles, l’excellente Blood Brother

Leur 1er EP Abstract Thoughts était sorti à la même date l’an dernier

 


a3774076881_16On apprenait cette semaine que le 1er album des irlandais Fontaines D.C. Dogrel paraîtra le 12 avril chez Partisan, un nouvel extrait et vidéo accompagne l’annonce


Le groupe c’était fait remarquer avec plusieurs excellents singles dont celui ci:

 


a0529145318_16Finalement on se déplace en Norvège avec la sortie la semaine dernière du 1er album de Spielbergs; This is not The End

Luther Russell – Medium Cool

mc

Talking To Myself est le 2e extrait irrésistible de sont 6e album Medium Cool, dites-moi, comment on traduit jangly en français?

 

L’album sort le 22 février sur Fluff And Gravy Records, très bonne maison de disque de Portland avec entre autre comme artistes les fantastiques Anna Tivel et Richmond Fontaines.

voici le 1er extrait paru en novembre dernier

Horton Records, Tulsa, Oklahoma

J’ai déjà comparé l’action de trouver un bon album à celle de trouver une pépite d’or dans une rivière alors en gardant l’analogie on pourrait comparer la découverte d’une bonne compagnie de disque à la découverte d’un pipeline!

Coyote de John Calvin Abney est un de mes disque préféré de l’an dernier et en cherchant pour son disque précédent j’ai trouvé Horton Records, un label sans but lucratif destiné à la promotion de la musique de la région de Tulsa en Oklahoma.

J’ai toujours aimé la scène musicale de Portland en Oregon je vais maintenant aussi suivre ce qui sort de Tulsa, de plus il n’est pas rare de voir Abney et John Fullbright sur la liste des musiciens dans les crédits des albums du label.

 

 

En fouillant la discographie, le single du prochain Kalyn Fay m’a gandement impressionné:

 

 

J’ai donc écouté son disque de 2016 Bible Belt tout aussi bon:

 

Dan Martin, Carter Sampson et Robert Hoefling suivent ensuite:

 

je vous en laisse quelques autres ici:




Je n’ai même pas fini de déterrer le trésor (un pipeline et/ou un trésor…)

Merci Horton Records!

Vous pouvez continuer à creuser la discographie ici

photo: Quinten de Graaf – Unsplash

Esther Rose

Je ne connaissais pas Esther Rose avant de lire un tweet du très bon blog One Chord To Another et bam! Coup de foudre musical! Installé en Nouvelle Orléans, elle offre un country intemporel aux mélodies fortes et aux arrangements dépouillés. Sa voix « fit » parfaitement avec le genre. La musique est différente mais j’ai ressenti la même chose que la 1 ere fois que j’ai écouté Zoe Muth.
Son incroyable 1er album This Time Last Night paru en 2017 est disponible sur Bandcamp et je n’ai pas arrêté de l’écouter en boucle:

Dont Blame it on the Moon est son nouveau single et on ne peut que se dire que le prochain disque annoncé sur Father/Daughter Records sera tout aussi bon.

voici un vidéo live qui devrait achever de vous convaincre: