It’s Nothing to me

En écoutant le nouveau Charley Crockett j’ai reconnu une chanson; It’s Nothing to me écrite par Leon Payne (1917-1969) sous le pseudonyme Pat Paterson. Payne est aussi celui qui a écrit Psycho popularisé par Eddie Noack. Je connaissais la version de Sandford Clark et aussi celle des Sadies mais en fouillant un peu j’ai trouvé plein de versions toutes aussi bonnes les unes que les autres!

une bonne toune c’est une bonne toune…

Loy Clingman 1957 version originale

Buddy Long 1959

Jim Reeves 1961

Sandford Clark 1966

Red Kirk en 1967

The Sadies 1999

Lee Hazlewood 2006

The Abigails 2014

Charley Crockett 2019

https://music.apple.com/us/album/its-nothing-to-me/1471388878?i=1471389956

JP Harris – Why dont we duet in the road (again)

https://ajardontexist.com/2018/10/15/colter-wall-et-jp-harris/

JP Harris, reprend où il avait laissé après la sortie d’un des meilleur disque country l’an dernier avec la sortie de son 2e volet de duos en EP. Le 1er sorti en 2017 comprenait des duos avec Kelsey Waldon et Nikki Lane. Le petit nouveau lui fait entre autre appel à Elyzabeth Cook et Erin Rae:

Décidément tout ce que touche JP Harris se transforme en or et ce EP de 4 chansons ne fait pas exception à la règle!

Jeremy Ivey – The Dream and the Dreamer

Jeremy Ivey est pour l’instant connu comme guitariste et mari de Margo Price. Cela va probalement changer avec la sortie demain de son 1er disque sur Anti, The Dream and the Dreamer

Les extraits sortis jusqu’à maintenant laissent présager le meilleur!

L’album produit par Price semble être un heureux mélange de folk, country et rock

Rhonda Harris – Tell the World we Tried

J’ai découvert Rhonda Harris au début des années 2000 quand un ami belge mélomane extraordinaire m’avait fait parvenir une mixtape avec cette incroyable chanson slowcore qui m’avait vraiment marqué

J’avais immédiatement cherché à en savoir plus plus sur ce groupe Danois qui avait à l’époque deux excellents albums à leur actif, leur disque éponyme et The Trouble With dont est tiré cette chanson:

Je les perds de vue pour me rendre compte récemment qu’ils ont enregistré un album de reprises de Town Van Zandt en 2006.

L’idée pourrait paraître casse-cou mais au contraire le slowcore sied parfaitement au maître de la chanson triste:

Si vous aimez le genre ou Town Van Zandt ou encore mieux les deux ce disque est pour vous!