Renée Reed

Selon la bio sur le site de son excellent label keeled scales Renée Reed est tombée dans la potion magique toute petite et ça s’entend sur son premier album éponyme.

Un son traditionnel, actuel, cajun, de pop française, il y a tout ça dans cet album de Renée Reed, la chanteuse de Lafayette en Nouvelle Orléans réussi à mélanger le tout et en sort un son bien à elle.

Un peut de français avec ça et voilà une recette irresistible!

Melissa Carper – Daddy’s Country Gold

Des disques comme ça il n’en sort pas beaucoup dans une année, entourée d’un vrai de vrai allstar band dont Lloyd Green à la steel guitare, Melissa Carpel livre ici un album country intemporel d’un niveau incroyable avec un son qui rappelle les début du country sans jamais paraitre emprunté.

Bien sûr les arrangements et les musiciens sont plus qu’impeccable mais les chansons aussi, vraiment cet album est un tour de force!

Simon Flory – Haul These Blues Away

Le nouvel album de Simon Flory (ex High Plains Jamboree avec Brennen Leigh and Noel McKay) est un bijou de country folk authentique, tout est parfait sur ce disque! J’ai pensé à Robbie Fulks en écoutant l’album c’est pas peu dire!

Fortement recommandé!

Une pièce avec Charley Crocket de son album Radioville paru en 2019

David Miner – Silver Valley

Je suis tombé sur ce disque par hazard et il n’y a pas beaucoup d‘information disponible sur David Miner à part qu’il vient du Texas et qu’il vie maintenant au Colorado.

Dans une des rares interview disponible il mentionne avoir Guy Clark et John Prine comme modèle. Ça s’entend dans le soin apporté aux paroles.

Un des meilleur disque country paru cette année!

Vivian Leva & Riley Calgagno

2e album éponyme (toujours sur l’excellent label Free Dirt Records) pour ces deux artistes même si leur 1er Time is everything est paru seulement sous le nom de Vivian Leva en 2018. Même si le nom a changé la qualité elle reste la même.

Un excellent disque de country/folk aux superbes harmonies et mélodies!

Hautement recommandé!

David Childers

Oh que j’aime ça tomber sur un artiste qui m’est totalement inconnu que j’aime à la 1ere écoute et qui a pleins d’albums à découvrir!

C’est le cas de David Childers que j’ai découvert grace à une recommandation Facebook de Dalton Mills.

Avocat à ses heures Childers est vraiment un artisan de grand talent, quoiqu’un peu plus rough sur les bords il me fait penser à l’excellent Ben Bullington qui lui était médecin et que j’avais découvert un peu de la même façon après sa mort.

Son album Interstate Lullaby est sorti l’an dernier et c’est vraiment très très bon:

2 autres de son album précédent Run Skeleton Run paru en 2017

une de Room #23 paru en 2011

et une autre très belle de Hard Time County (1999)

John Hiatt, Jerry Douglas Band – All the Lilacs in Ohio

Juste la nouvelle d’un nouvel albun de John Hiatt est déjà source de réjouissance mais quand on apprend que l’album sera une collaboration avec Jerry Douglas et son groupe on enlève le ré!

Après 10 secondes on sent que la magie opère et quand le vidéo fini on en prendrait plus mais il va falloir attendre un peu, l’album Leftover Feelings enregistré au mythique Nashville’s RCA Studio B et produit par Douglas, est annoncé pour le 21 mai.