Cactus Lee – Texas Music Forever

Cactus Lee est le projet folk/country de Kevin Dehan de Austin.

L’album (le 4e en deux ans) est la première sortie de nouveau matériel du label de Barcelone, Mapache Records qui verse normalement dans la réédition. C’est distribué de ce côté-ci de l’océan par Light in the Attic.

Le côté A est composé de chansons acoustiques un peu indie qui rappelle vaguement le vieux Iron & Wine alors que le side B est plus country et électrique.

C’est un peu champ gauche mais c’est très bon!
Le Bandcamp ici

Riddy Arman

L’album éponyme de Riddy Arman commence avec un grand bang avec l’incroyable chanson Spirits, Angels or Lies et ne s’essouffle jamais.

L’album est court et aucun filler ici. La voix d’Arman mène le ton et on a envie de recommencer l’écoute une fois terminée.

L’album est paru sur La Honda Records qui est aussi le label de Colter Wall et de Vincent Neil Emerson et honnêtement il ne souffre d’aucune comparaison avec le matériel des deux autres.

Faites-vous plaisir…

K.C. Jones – Queen of the In Between

Que ce disque porte bien son nom, dans ce 1er album solo de K.C. Jones (du groupe cajun Feufollet) les influences sont multiple, de la pop des années 60, un peu de Stevie Nicks, de psychédélique et un peu de Beatles pour faire bonne mesure.

Le tout est parfaitement intégré et ne sonne jamais emprunté. La production de Joel Savoy est exceptionnelle tout comme le playing tout au long de l’album.

Sans aucun doute l’un des disques de l’année.

Introducing the Pink Stones

Ça m’a pris environ 30 secondes d’écoute pour savoir que j’aimerais beaucoup The Pink Stones, groupe d’Athen en Georgie.

Le groupe de Hunter Pinkston livre un country cosmique-mélancolique et psychédélique qui n’est pas sans rappeler un certain Gram Parsons.

C’est plein de steel guitare de John Neff (Drive-By Truckers) et c’est l’un de mes disques préférés cette année.

Sam Filiatreau

Sam Filiatreau est un auteur compositeur de Louisville Kentucky qui vient de sortir un petit bijou d’album country/folk. L’album fait seulement 8 chansons en moins de 30 min. et on sent qu’il a parfaitement compris que less is more.

L’album à l’air d’avoir été enregistré sans efforts et je le dis comme un compliment. Il y a un petit je ne sais quoi avec cet album qui fait qu’on y revient sans cesse.

.

Croy and the Boys – Of Course They Do

Gros coup de coeur pour ce EP du groupe country texan qui reprend ici des pièces de groupes punk/hardcore comme Crass, Fugazi, The Dicks mais aussi des chansons de Blaze Foley et Billy Bragg.

Ça joue sur repeat ici et c’est franchement excellent!

Et une pièce de leur album de 2019 Howdy High-Rise

Leur bandcamp ici