Chris Knight – Almost Daylight

7 ans déjà que Chris Knight n’avait pas sorti d’album, à l’aube de la soixantaine si sa voix ne gagne pas en puissance son talent d’auteur compositeur d’exception reste intact.

Un disque de Chris Knight c’est comme une paire de vielles pantoufles, un vieux chandail, c’est réconfortant et essentiel.

C’est cliché de parler de col bleu et d’authenticité dans le country pourtant ça s’applique à merveille à Chris Knight, l’artiste du Kentucky à sorti quantité d’album de grande qualité et est un des auteur compositeur les plus doué des 20 dernières années et ce sans grand succès populaire.

L’album se termine avec une reprise et un duo avec John Prine, ça ne gagnerait pas un concours de la Voix mais ça fait du bien à l’âme…

Quelques succès souvenirs:

Twain – Inner Beauty

Inner Beauty est le 1er extrait du nouveau disque de Twain, Adventure qui paraîtra plus tard cet automne sur l’excellent label Keeled Scales

7 min 45 de pure beauté…

 
Twain est le projet de Mat Davidson qui a travaillé dans le passé avec la crème de la crème: The Deslondes, Spirit Family Reunion, The Low Anthem. Son folk très intimiste n’est pas à la portée de tous mais quand on prend la peine d’écouter comme il faut on découvre des perles de chansons et d’albums.

 

Daniel Meade – Rust

Oh que voilà un bel album! Le nouvel opus de l’écossais Daniel Meade est une réussite, un bijou d’américana, solide du début à la fin.

Meade est apprécié de ses pairs de ce côté de l’atlantique lui qui a travaillé avec entre autre; Sturgill Simpson, Old Crow Medicine Show,  Pokey LaFarge et Robbie Fulks.

la pièce éponyme de son excellent album de 2015

Jason James – Seems Like Tears Ago

La rumeur veut que son ancien label New West lui aurait demandé pour son deuxième album de faire un disque moins traditionnel…

Un album sorti sous son propre label plus tard, ça pourrait avoir été enregistré en 1950 ou 1960, ça ne ré-invente rien et c’est parfait comme ça, c’est plein de steel guitare de violon, de twang et ça s’écoute tout seul.

du bonbon!

Kelsey Waldon – White Noise/White Lines

De tous les disques sortis hier (Nick Cave, Wilco, Angel Olsen) c’est le
3e album de Kelsey Waldon que j’attendais le plus…

 

 

White Noise/White Lines sort sur l’étiquette de John Prine; Oh Boy.
Prine qui s’y connait un peu en matière de bonnes chansons n’a pas du hésiter longtemps avant d’accepter de sortir White Noise/White Lines, Waldon avait fait ses preuves avec les deux albums précédents (The Goldmine 2014 et I’ve got a Way 2016) qui étaient des trésors de disques country.

En plus d’être une auteure compositeur d’exception, Waldon possède une voix incroyable avec un « twang » parfait pour le country.

Fortement recommandé!