Lenny and the Piss Poor Boys

Le punk et le country font bon ménage c’est bien connu, qu’on pense à Jason and the Scorchers, Lucero, Social Distortion, 357 String Band etc. On a même inventé le terme cowpunk pour décrire le mélange des deux style.

Dans le cas de Lenny and the Piss Poor Boys on parle ici plutôt d’un artiste punk (Lenny Lashley de Darkbuster) qui sort un disque résolument country et quel disque!!

Sorti en 2005 ce petit chef d’oeuvre est malheureusement resté criminellement méconnu même si il a connu une réédition et une sortie vinyl en 2011.

Le disque référence du genre pour moi avant d’entendre Lenny était l’excellent Must Been High (1997) des Supersuckers

À ma connaissance le premier groupe punk à avoir sorti un disque country est X avec leur groupe The Knitters et l’album Poor Little Critter On the Road paru en 1985

Mike Ness a aussi sorti son disque « country » avec Cheating at Solitaire en 1999.

Carver Baronda – Spooky Love

Il y a quelque chose de très plaisant qui se passe avec un collectif de musiciens de la région de la Nouvelle Orleans. Il y a eu les excellents disques d’Esther Rose et de Mashed Patato Records et il a maintenant le nouvel EP de Carver Baronda Spooky Love à ajouter au groupe, elle qui était très impliquée dans la creation de la compilation de Mashed Patato.

Toujours dans la même vibe rétro un peu lo-fi.

Si vous aimez le son il y a un single sorti récemment d’un autre artiste qui gravite autour du même collectif qui vaut le détour:

Max and the Martians

Chris Knight – Almost Daylight

7 ans déjà que Chris Knight n’avait pas sorti d’album, à l’aube de la soixantaine si sa voix ne gagne pas en puissance son talent d’auteur compositeur d’exception reste intact.

Un disque de Chris Knight c’est comme une paire de vielles pantoufles, un vieux chandail, c’est réconfortant et essentiel.

C’est cliché de parler de col bleu et d’authenticité dans le country pourtant ça s’applique à merveille à Chris Knight, l’artiste du Kentucky à sorti quantité d’album de grande qualité et est un des auteur compositeur les plus doué des 20 dernières années et ce sans grand succès populaire.

L’album se termine avec une reprise et un duo avec John Prine, ça ne gagnerait pas un concours de la Voix mais ça fait du bien à l’âme…

Quelques succès souvenirs: