Eilen Jewell – Gypsy

8e album pour Eilen Jewell et son groupe mené par l’extraordinaire guitariste Jerry Miller, que dire de plus sinon que l’auteure compositrice est l’une des plus doué de sa génération, que son groupe est solide comme le roc et que vous pouvez écouter n’importe quel de ses 8 albums et le plaisir est garanti…

Ce disque figurera dans les meilleurs à la fin de l’année sans aucun doute!

allez-y, gâtez vous!

un succès souvenir, la pièce titre de l’album Sea of Tears paru en 2009.

Kevin Gordon – Tilt and Shine

Kevin Gordon crédit

Kevin Gordon est un auteur compositeur qui roule sa bosse depuis un bout déjà sans avoir la reconnaissance qu’il mériterait. Son mélange de country blues tout en retenu donne toujours des disques très accomplis qui se dévoilent et deviennent meilleurs au fil des écoutes. Son dernier disque Tilt and Shine sort ce vendredi et après avoir écouté quelques extraits il suit la voie des disques précédents.

Il y a aussi une autre excellente chanson en première dans cet article de Popmatters

Et finalement voici deux autres pièces de son catalogue passé:

The Wave Pictures – Brushes With Happiness

Ce trio anglais a toujours évolué en marge de l’industrie, produisant en moyenne un album et demie par année, variant les styles d’un album à l’autre sans jamais se soucier des modes. Leur petit dernier ne fait pas exception à la règle, enregistré en une nuit avec l’aide de quelques amis c’est un album de blues mélancolique à la Jason Molina, avec plusieurs pièces au delà de 6 minutes remplis des solos tellement reconnaissables de Dave Tattersall.

À écouter dans les bonnes circonstances mais sans aucun doute un des meilleurs disque paru cette année.

Que du bon stock!

Plusieurs sorties d’albums à mentionner outre Ry Cooder ces derniers jours, tout d’abord l’incomparable Delaney Davidson avec Shining Day

le nouveau Mason Jennings Songs From When We Met

Aussi sur Bloodshot Records, Luke Winslow King Blue Mesa un beau mélange de blues,

folk et rock

Brent Cobb avec Providence Canyon, toujours réalisé par son illustre cousin Dave.

Et pour finir Shakey Graves (au Corona le 20 mai) Can’t Wake Up