Le meilleur de 2021

Mon meilleur de la musique en 2021, avec un taux de positivité country/folk autour de 95%…

Partie 1

Partie 2

Jackson Emmer – Alpine Coda

Découvert par hasard récemment je n’avais jamais entendu parlé de Jackson Emmer avant. Emmer est un auteur compositeur du Colorado et Alpine Coda sorti l’an dernier est une petit trésor de folk-country.

Tout est à point dans ce disque, les chansons, la voix, la production, un sans faute!

L’album est produit par Mary Bragg qui chante aussi ici:

Une pièce de son album précédent Jukebox paru en 2018

Son bandcamp ici

Cactus Lee – Texas Music Forever

Cactus Lee est le projet folk/country de Kevin Dehan de Austin.

L’album (le 4e en deux ans) est la première sortie de nouveau matériel du label de Barcelone, Mapache Records qui verse normalement dans la réédition. C’est distribué de ce côté-ci de l’océan par Light in the Attic.

Le côté A est composé de chansons acoustiques un peu indie qui rappelle vaguement le vieux Iron & Wine alors que le side B est plus country et électrique.

C’est un peu champ gauche mais c’est très bon!
Le Bandcamp ici

K.C. Jones – Queen of the In Between

Que ce disque porte bien son nom, dans ce 1er album solo de K.C. Jones (du groupe cajun Feufollet) les influences sont multiple, de la pop des années 60, un peu de Stevie Nicks, de psychédélique et un peu de Beatles pour faire bonne mesure.

Le tout est parfaitement intégré et ne sonne jamais emprunté. La production de Joel Savoy est exceptionnelle tout comme le playing tout au long de l’album.

Sans aucun doute l’un des disques de l’année.

Sam Filiatreau

Sam Filiatreau est un auteur compositeur de Louisville Kentucky qui vient de sortir un petit bijou d’album country/folk. L’album fait seulement 8 chansons en moins de 30 min. et on sent qu’il a parfaitement compris que less is more.

L’album à l’air d’avoir été enregistré sans efforts et je le dis comme un compliment. Il y a un petit je ne sais quoi avec cet album qui fait qu’on y revient sans cesse.

.

The Hill Country Devil – Nicotine & China White

Hill Country Devil est le superbe projet folk de Hayden Karchmer paru en 2019 mais que j’ai découvert il y a quelques semaines. Comme le titre de l’album l’indique Karchmer n’a pas eu un parcours de tout repos et ses chansons traitent de son addiction à l’héroïne et de son mal de vivre.

Oui les chansons son infiniment tristes mais aussi vraiment très très belles.

Sa voix fait un peu penser à The Tallest Man on Earth et l’album me fait un peu aussi penser par son propos difficile au disque solo de Benjamin Tod. Il a d’ailleurs fait des 1eres parties de Lost Dog Street Band.

J’ai toujours eu un faible pour les chansons tristes, comment autant de beauté peu sortir d’autant de douleur reste un mystère mais plusieurs artistes en ont fait une carrière alors pourquoi pas lui. On lui souhaite qu’elle soit longue et on lui souhaiteaussi surtout de trouver la paix…

Fortement recommandé!

Renée Reed

Selon la bio sur le site de son excellent label keeled scales Renée Reed est tombée dans la potion magique toute petite et ça s’entend sur son premier album éponyme.

Un son traditionnel, actuel, cajun, de pop française, il y a tout ça dans cet album de Renée Reed, la chanteuse de Lafayette en Nouvelle Orléans réussi à mélanger le tout et en sort un son bien à elle.

Un peut de français avec ça et voilà une recette irresistible!